Aller au contenu principal

Qui sommes-nous ?

L’initiative Women and Girls in Tech (#WoGiTech) est née d’une volonté de démocratiser le numérique dans une approche intergénérationnelle. Découvrez comment ce concept s’est développé et a permis de toucher des milliers de femmes…

Descendre au bloc suivant

L’origine et le déclic intergénérationnel

@SANDDELA et @DlgNoemie, mère et fille, deux générations de femmes engagées, travaillent toutes deux dans la tech. Elles livrent sur leur blog leurs points de vue complémentaires et s’enrichissent mutuellement, grâce au numérique. De cette histoire familiale est née une envie : développer les échanges intergénérationnels autour de la Tech pour lutter contre le syndrome de l’imposteur, partager et faire mieux connaître les opportunités du monde numérique. Sur la base de cette idée, les événements Women and Girls in Tech réunissent des femmes et des filles de plusieurs générations, qu’elles soient professionnelles, apprenantes ou débutantes, autour des opportunités offertes par le numérique et les technologies.

Le constat de fond

Depuis l’invention du premier programme informatique par Ada Lovelace en 1843 et pendant plus d’un siècle par la suite, il a semblé naturel que les femmes soient douées et intéressées par la tech et les sciences dites « dures », avant d’être supplantées par la figure du « geek » tel qu’on le connaît dans les années 80.

Aujourd’hui plus que jamais avec l’apogée de l’intelligence artificielle, il est crucial que les femmes et jeunes filles réinvestissent la tech : 170 000 à 212 000 postes dans le numérique risquent de ne pas être pourvus en France en 2022 si la tendance actuelle se poursuit, alors même que les femmes ne représentent actuellement qu 16% des travailleurs de la tech, et moins de 10% de étudiants dans les écoles d’ingénierie informatique.


Le collectif à l’origine de Women & Girls in Tech

Créée en 2018 et comptant aujourd’hui plus de 200 membres, avec une audience de près de 300 000 abonnés sur les réseaux sociaux, l’association Digital Ladies & Allies s’engage pour la mixité numérique. En janvier 2020, l’association a contribué au rapport du Women’s Forum sur l’émancipation économique des femmes remis au gouvernement et faisant l’objet d’un projet de loi en mars 2020.

Digital Ladies and Allies et Sophie Viger de l'école 42

Partenaire privilégié de l’association, BNP Paribas s’engage avec elle à provoquer le déclic du numérique chez les femmes et jeunes filles, en montrant aux collaboratrices du Groupe et à des jeunes filles encore en train de décider de leur cursus qu’elles ont un rôle à part entière à jouer dans la tech.

Sketchnote Wogi Tech


Le Scale Women In IT Pledge

Parallèlement et toujours dans l’optique de promouvoir les femmes dans la Tech, Simplon et les Digital Ladies & Allies ont lancé une initiative destinée à booster le nombre de femmes employées dans le monde dans la Tech : le Scale Women In IT Pledge (SWIIT Pledge)”.

Consistant à recueillir des 1000 promesses d’embauches de profils féminins pour des métiers techniques du numérique, le SWITT Pledge a permis à plus de 38 entreprises de s’engager et à ce jour à former et recruter plus de 38 femmes.

Scale Women In IT Pledge



L’équipe #WoGiTech

Sandrine Delage

Merete Buljo

Aline Cannesson

Frédéric Bardeau